LA PREMIÈRE ÉDITION DU NEXT CHALLENGE EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSTIÉ PARIS DAUPHINE - PSL

DAUPHINE NEXT CHALLENGE 2021

Du 18 octobre 2021 au 21 avril 2022

Communiqué de Presse

LES PARTENAIRES

Next Challenge Edition #2

Pitch Battle #1

Félicitation aux membres du club Les Loups de la Défense, premier du palmarès final des Clubs, pour leur sélection au premier Pitch Battle du Next Challenge - Edition #2!

Les Loups de la Défense

RETOUR SUR LES RENDEZ-VOUS

Vidéo Pitch

RETOUR D'EXPERIENCE

Retrouvez les interviews des participants à la première édition du Dauphine Next Challenge

INTERVIEW CLUB

LES LOUPS DE LA DÉFENSE

Vous suivez tous un cursus de comptabilité et d'audit. Qu'est-ce qui vous à incité à participer à ce challenge ?

Nous suivons effectivement un cursus tourné vers l’audit et la finance d’entreprise. Néanmoins, certains d’entre nous étaient déjà intéressés par la bourse avant le challenge. C’est la crise du COVID-19 et la chute des marchés qui nous ont incité à investir pour notre propre compte via des PEA. Certains membres ont quant à eux débuté leur aventure boursière grâce au challenge NextWise.

Vos études ne vous forment pas à la pratique des marchés financiers. Comment vous êtes-vous organisés pour surmonter de handicap ?

Il est vrai que nous n’avons pas de cours dédiés aux marchés financiers à proprement parler, mais nous connaissions les bases grâce aux cours de finance d’entreprise. Nous nous sommes donc autoformés grâce à un suivi quotidien des marchés que ce soit au travers de sites spécialisés, de chaînes YouTube, voire de la lecture de certains livres. Nos études ont été très utiles au moment d’effectuer l’analyse fondamentale des entreprises dans lesquelles nous investissions. Nous sommes effectivement en mesure de lire un Document d’Enregistrement Universel et d’analyser les principaux agrégats liés à la santé financière des entreprises.

Vous avez été régulièrement en tête du classement général. Qu’est ce qui, selon vous, fait la force de votre gestion ?

Notre principale force est la remise en question permanente de notre stratégie de gestion. Au tout début du challenge, nous étions très novices et avions près de 50% de notre portefeuille investis en ETF. Notre portefeuille manquait clairement de cohérence et de clarté. Les critiques constructives des membres du jury au fur et à mesure des pitchs nous ont aidées à affiner notre stratégie, en parallèle d’un travail collectif consistant. Nous avons ainsi été en mesure de construire un portefeuille cohérent dont nous sommes fiers.

Vous êtes engagés dans un cursus universitaire exigeant. Comment vous organisez-vous pour mener ces deux défis de front ?

C’est la principale difficulté à laquelle nous étions confrontés. Mener de front des travaux individuels, des travaux de groupe, des engagements associatifs et sportifs ainsi que des jobs étudiants en plus du challenge NextWise n’a pas été chose aisée. Notre nombre et notre travail collectif ont été une force puisque lorsque certains membres étaient indisponibles d’autres prenaient le relai. La clé a résidé dans le fait de s’impliquer dans le challenge le plus tôt possible afin de bénéficier d’une longue courbe d’apprentissage. 
D’autre part, ce challenge s’est inscrit dans notre quotidien et est devenu une habitude. Toutes les occasions étaient bonnes pour « discuter NextWise » que ce soit lors de réunions dédiées, de déjeuners au CROUS, de soirées étudiantes ou d’appels pendant les vacances.

Quels sont les moments les plus excitants que vous avez vécus ? Vos tops et vos flops 

Les moments les plus stimulants ont été les pitch battle parce qu’ils nécessitaient une forte préparation en amont. C’était un véritable défi de réaliser des présentations percutantes en moins de cinq minutes. Les tops ont été très nombreux. Nous sommes fiers d’avoir été le seul club sélectionné à chaque pitch battle, ce qui prouve notre constance tout au long de ce challenge. Nous sommes également premiers au classement général depuis le début du challenge ce qui est une très grande satisfaction pour nous tous. Cela prouve qu’il est tout à fait possible de créer une stratégie boursière efficace en y mettant les efforts nécessaires.
En dehors des « médailles », notre plus grande fierté est d’avoir partagé des moments de vie inoubliables ensemble ainsi qu’avec d’autres étudiants et des professionnels de la finance. Les cocktails ont été source de discussions très enrichissantes et c’est cela que nous retiendrons avant tout. A côté, nos flops ont été quasiment anecdotiques. On peut notamment citer la présentation de la valeur ERAMET lors d’un pitch alors qu’elle était au cœur de plusieurs scandales de gouvernance ce qui n’a pas plu au jury, à juste titre.

Quel premier bilan tirez-vous de cette expérience ? 

Le challenge NextWise a été très apprécié par chacun des membres du club. Cela nous a permis de renforcer nos liens d’amitié mais également d’en apprendre énormément sur des sujets passionnants comme l’économie et la bourse. Nous avons beaucoup aimé le fait de pouvoir rencontrer et discuter avec des professionnels lors des pitch et des cocktails ce qui nous a permis d’apprendre et d’enrichir nos réseaux. A notre sens, c’est une forme d’apprentissage beaucoup plus efficace que des cours théoriques.
En conclusion, nous sommes ravis d’avoir participé à ce challenge et le recommandons à tout étudiant désireux de vivre une expérience humaine exceptionnelle en lien avec la bourse.

VIDÉO PITCH #1



INTERVIEW CLUB

DOLPHIN PARTNERS

www.dolphinpartners.wixsite.com/website

Qu'est ce qui a motivé la constitution de votre Club, le choix de vos membres, pour ce challenge ?

Tout simplement, nous étions désireux d’en apprendre plus sur la finance et de pouvoir observer de l’intérieur les impacts de l’économie sur les marchés. En effet, nous suivons tous les cinq un cursus économique, les concepts financiers que nous sommes amenés à étudier peuvent être abstraits. Nous voulions donc appliquer de manière concrète ces connaissances, et en développer à travers la gestion de notre portefeuille action et notre club. Pour ce qui est du choix des membres, il s’est fait tout naturellement: nous sommes un groupe d’amis et nous voulions nous engager tous les cinq dans un projet stimulant. Nos méthodes de travail étant complémentaires, nous savions que la collaboration allait bien se dérouler. Donc, nous nous sommes juste lancés !

Vous avez démarré avec deux mois de retard. Est-ce que cela vous a posé un problème et comment vous êtes-vous organisés pour surmonter ce handicap ?

Bien que nous ayons commencé avec du retard par rapport aux autres clubs, nous ne nous sentions pas pour autant désavantagés. Au contraire, nous avons pris ce handicap comme un défi et cela nous a motivé dans notre travail. Au début, nous avons réfléchi à une stratégie solide qu’on pourrait tenir sur le long terme, bien que nous nous tenions prêt à faire preuve de flexibilité pour saisir des occasions d’augmenter notre rentabilité notamment au regard du niveau des marchés. En effet, la vraie difficulté à laquelle nous avons fait face en lien avec notre retard est que nous sommes entrés dans la compétition à un moment où les marchés étaient à leur plus haut. Nous avons donc dû nous adapter à cette conjoncture pour assurer un rendement comparable aux autres clubs.

Votre montée en puissance est très nette au fil des étapes. Au-delà des slogans, qu’est ce qui, selon vous, fait la force de votre gestion ? 

Selon nous, la force de notre gestion repose sur notre réactivité face au marché et à l’actualité macroéconomique. Nous adaptons notre portefeuille quotidiennement pour rester compétitif et saisir les opportunités. Pour cela, nous essayons de garder une part de liquidité suffisante pour pouvoir acheter des titres. C’est la stratégie que nous appliquons en cette période de publication des résultats, en achetant les actions d’entreprises s'apprêtant à publier, et ainsi profiter des appréciations de valeur.

Vous êtes engagés dans un cursus universitaire exigeant. Comment vous organisez-vous pour mener ces deux défis de front ?

Afin que chacun puisse concilier au mieux vie universitaire et implication au sein du challenge, nous avons mis en place une répartition des différentes tâches. Le fonctionnement de notre club repose donc sur un travail d’équipe, cela nous permet d’optimiser au mieux la qualité de notre travail tout en fournissant chacun des efforts raisonnables. A titre d’exemple, les points actus que nous publions quotidiennement sont réalisés par un membre différent chaque jour. Par ailleurs, nous avons aussi affecté à chacun d’entre nous la gestion d’un pôle spécifique. Ethan et Nil sont responsables de la stratégie de notre portefeuille au regard des changements macro. Pour l’achat de nouvelles valeurs, Adam et Sébastien sont responsables de l’analyse des entreprises. Enfin, Kheira réunit ces deux pendants afin de gérer le portefeuille.

Vous avez une politique d’investissement responsable exigeante. Comment l’appliquez-vous ?

Pour nous, chacun a sa part de responsabilité dans le cadre de la transition écologique. Ainsi, nous sommes persuadés que la finance doit se mettre au service des grands défis écologiques actuels et c’est pour cela que nous avons intégré à notre stratégie les investissements responsables. De ce fait, les critères ESG font partie de notre prisme d’analyse et nous faisons en sorte d’investir la majeure partie de notre capital dans des entreprises ayant un rating ESG compris entre A et C.

A deux mois de la fin du challenge quel premier bilan tirez-vous de cette expérience ?

L’expérience NextWise nous a beaucoup apporté sur le plan intellectuel et personnel. Cela nous a encouragé à approfondir les bases en finance que nous avions afin de développer une stratégie d’investissement qui tienne la route. Par ailleurs, cela nous a poussé à mieux nous organiser dans notre vie d’étudiant afin de pouvoir s’engager pleinement dans l’aventure, nous avons donc gagné en discipline. Enfin, nous avons la conviction - de part la richesse des compétences que le challenge nous a permis d’acquérir jusqu’à présent - que notre participation à NextWise nous apportera une plus-value pour trouver un futur stage ou un emploi dans le domaine. Nous sommes donc très reconnaissants d’avoir la possibilité de participer à cette expérience formatrice et valorisante pour tout étudiant en finance

VIDÉO PITCH #1



INTERVIEW CLUB

POSEIDON CAPITAL MANAGEMENT

Vous suivez tous des cursus en finance ou en gestion d'actifs. Cela vous a-t-il bien préparé pour participer à ce challenge ?

Notre master gestion d’actifs se déroule en alternance. Tous les membres de ce groupe effectuent leur alternance dans les plus prestigieuses sociétés de gestion de la place de Paris. Ainsi, ce challenge nous a permis de mettre en pratique les éléments que nous apprenons en cours et en apprentissage.

Vous avez toujours été présents sur le podium à chaque classement mensuel. Qu’est-ce qui vous permis de réaliser cette performance ?

Nous pensons que notre présence sur le podium à chaque classement est due à notre activité sur la plateforme. Nous avons pris le soin d’informer nos investisseurs de manière hebdomadaire sur : l’actualité économique, l’actualité des entreprises dans lesquelles nous sommes investis, ainsi que les différentes opérations stratégiques réalisées sur le fonds.

Plusieurs de vos vidéos et de vos pitchs ont séduit le jury. Comment avez-vous vécu cette expérience ?

Ce fut une expérience enrichissante car elle a développé notre créativité. De plus, Chaque vidéo soulevait une crainte de nos investisseurs sur différent sujet ce qui nous a permis de d'approfondir ces derniers.

Vous avez un portefeuille très diversifié (environ 40 lignes). Comment avez-vous bâti votre portefeuille et assuré le suivi ?

Pour bâtir notre portefeuille, nous avons allié l’approche top down à l’approche bottom up. Ensuite le suivi des lignes se faisait de manière hebdomadaire lors de nos meetings de gestion. Nous avons mis en place un outil qui nous permettait de monitorer les différents aspects de notre portefeuille (répartition sectorielle, répartition géographique, la note ESG du portefeuille,

Quels sont les moments les plus excitants que vous avez vécus ? Vos tops et vos flops ?

Nous avons beaucoup apprécié les pitchs devant le jury. A notre connaissance il s’agit de l’unique concours intégrant la possibilité de lever des fonds auprès d’investisseurs. Cela est selon nous un élément très formateur et enrichissant.
En termes de flops nous n’avons pas bien compris le comptage des points. Une très grande partie à été accordé à des éléments externes à la « gestion ». De plus nous avons été surpris que remporter des présentations (pitch/vidéo) ne soit pas pris en compte dans le classement.

Votre Club a remporté la seconde place du classement général de la première édition du Dauphine Next Challenge : quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Nous retenons que du positif de ce challenge qui nous a mis dans les conditions réelles d’un fonds d’investissement. Ce fut une expérience très formatrice pour nous car les membres de ce club ont pour objectif de travailler dans le domaine de la gestion d’actifs et ce challenge nous offre une immersion totale.

VIDÉO PITCH #1